Cinémobile

Le Cinémobile, salle de cinéma itinérante unique en France, sillonne depuis plus de 30 ans la région Centre pour permettre au public rural de bénéficier d’un accès au cinéma à travers une programmation d’actualité et des animations et rencontres avec des débats, des concerts, des temps d’échanges conviviaux.

Venez découvrir ce nouveau joyau à la pointe de la technologie à Cerdon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TARIFS :
carte de fidelité (5 places + 1 gratuite) : 24 €
– 14 ans : 4 €, plein tarif : 6,20€
tarif réduit : 4.20 €

 

 

 

PROCHAIN PASSAGE DU CINEMOBILE LE 29 SEPTEMBRE (4 SEANCES) + SEANCE EXCEPTIONNELLE le JEUDI 5 OCTOBRE FILM EN AVANT PREMIERE DE « L’ECOLE BUISSONNIERE » en présence du réalisateur

Programme :
Sėance de 14H  : « OTEZ MOI D’UN DOUTE »
film de Carine Tardieu (fiction 1h40) avec François Damien, Cécile de France, André Wilms.
Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph un vieil homme des plus attachants pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna….
Une comédie d’auteur tendre et attachante sur la fragilité des liens familiaux.

Sėance de 16H  : « PETIT PAYSAN » (FILM COUP DE COEUR)
film de Hubert Charuel  (fiction 1h30) avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners)
Pierre, la trentaine, est éléveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa soeur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver…
Présenté à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes, Petit Paysan même thriller, comédie et réflexion sur la condition paysanne.

Séance de 18H : « LE GRAND MECHANT RENARD »
film de Benjamin Renner, Patrick Imbert (1h20 film animation par le réalisateur de Ernest et Célestine)
Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent, on y trouve des animaux particulièrement agités, un Renard qui se prend pour une poule, un Lapin qui fait la cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père Noël.
Finesse, tendresse, gags désopilants … Assurément un vrai bon moment de plaisir que l’on ne restreindra pas aux enfants …..

Séance de 20h30 : « 120 BATTEMENTS PAR MINUTE »
Film de Robin Campillo (2h20, fiction). Grand prix du Festival de Cannes 2017
Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans,  les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.
Plus qu’un banal hommage aux militants d’Act Up Paris, 120 battements par minute esquisse la silhouette sensible d’une génération d’oubliés….

JEUDI 5 OCTOBRE DEUX SEANCES : 17h45 ET 20H30
« L’ECOLE BUISSONNIERE »
en avant première en présence du Réalisateur.
Film de Nicolas Vanier (1h56, fiction) avec F. Cluzet, J.Scandel, E.Elmosnino, F.Berléand)
Paris 1930. Paul, un jeune garçon n’ayant connu que son orphelinat parisien est confié à Célestine et à son mari,  Borel le garde-chasse d’un vaste domaine en Sologne. L’enfant des villes arrive alors dans un monde mystérieux et inconnu, celui d’une région souveraine et sauvage. Avec l’aide de Totoche, un braconnier, Paul va faire l’apprentissage de la vie mais aussi celui de la forêt et de ses secrets.
Le film a bénéficié d’un soutien à la production de Ciclic-Région Centre Val de Loire et a été tourné à Beaugency, Chambord et dans plusieurs villages de Sologne.